• burundidaily

Rainbow Rare Earths déclare que Gakara montre un «énorme potentiel»


Mines de Gakara au Burundi

Rainbow Rare Earths Ltd, la compagnie qui exploite les terres rares au Burundi, a déclaré mardi que les résultats de son examen de son projet de Gakara au Burundi ont confirmé les domaines d'exploration hautement prioritaires.


Rainbow Rare Earths a déclaré que les résultats d'un examen structurel et lithologique ont confirmé les domaines de priorité et en teneurs les plus élevés pour le programme d'exploration en cours, ajoutant que l'extraction et le traitement d'essai continuent de montrer que le minerai à teneur élevée en oxyde de terres rares provenant de toute la zone de licence a des propriétés métallurgiques et les caractéristiques minéralogiques similaires.


Un examen structurel et d'autres données historiques d'exploitation et d'exploration sont en cours d'intégration dans les modèles 3D des ressources minérales et des cibles d'exploration afin de développer une compréhension plus large du système minéralisé.


«Depuis ma nomination en tant que PDG en août 2019, mon objectif a toujours été de développer une compréhension plus profonde du gisement afin de réaliser l'énorme potentiel qu'il a à offrir. La compréhension des contrôles structurels qui ont donné lieu à la minéralisation est un élément clé à cet égard. cette connaissance dans nos modèles de minéralisation 3D ainsi que les données d'exploitation et de forage existantes permettront à notre base de ressources JORC initiale de mieux refléter notre potentiel et aidera à diriger nos futures activités d'exploration de manière correctement ciblée », a déclaré le chef de la direction George Bennett


Il parait donc que le Burundi peut attendre des dividendes plus importantes qui lui permettraient de se tirer de la misère dans laquelle il patauge depuis des décennies.